Bandeau-Pascal Jette

Je n’ai jamais connu mon père et, rapidement dans ma jeunesse, j’ai décidé que lorsque j’aurais un enfant, je serais présent dans sa vie.

Ce jour est arrivé le 30 novembre 2011 à la naissance de mon fils Zachary.

Alors que cette journée devait être la plus belle de notre vie, elle fut plutôt une grande épreuve. Dans les minutes suivant la naissance de notre magnifique garçon, de graves complications ont mis en péril la vie de ma femme Isabelle. Alors que je ne savais pas ce qui advenait de celle avec qui je partageais ma vie, je devais m’occuper de cet être fragile qui pleurait dans mes bras. Fort heureusement, cette terrible expérience s’est terminée pour le mieux mais elle m’a fait réaliser, comme une brique au visage, la fragilité de la vie.

Je voulais être présent pour lui, j’ai compris que je devais changer !

À la naissance de mon fils, je pesais un peu de 225kg. J’étais obèse morbide et dépendant à la pire des drogues : la nourriture. Elle me réconfortait dans les moments difficiles et me permettait de célébrer mes victoires. Ce qui devait être le carburant pour vivre était maintenant devenu ce qui, à terme, allait me tuer.

J’en voulais à la vie. Je ne m’aimais pas et je me voilais la face en tentant d’accepter ce corps que je détestais. Je compensais ce manque de confiance en moi par un ego démesuré qui rebutait mes pairs. Pour moi, tous mes insuccès étaient la cause de mon poids.

Le 2 avril 2015, après une diète liquide de 7 semaines et de 3 mois de préparation et de différents tests médicaux, j’ai subi une chirurgie visant à réduire considérablement la taille de mon estomac dans le but de perdre du poids.

J’ai saisi cette seconde chance à fond, j’ai décidé de changer drastiquement mes habitudes alimentaires ce qui m’a permis de perdre, en deux ans, un total de 128kg et, depuis 2017, de maintenir un poids respectable de 97kg. J’ai alors retrouvé la santé et une liberté incroyable.

Alors que j’étais insatisfait de ma vie comme obèse morbide, le fait de perdre du poids n’a absolument rien changé ! Tout n’était pas devenu plus facile. Je n’étais pas plus aimé des gens. J’étais juste le même homme chiant, détestable mais plus mince. Le problème n’était pas mon poids, mais moi !

Depuis, la vie a mis sur mon chemin de nombreuses personnes qui m’ont amené à changer ma vision de la vie et mes attentes envers elle. J’apprends encore aujourd’hui à davantage apprécier le moment présent, à cesser de vouloir tout contrôler et de laisser la vie être la vie. J’ai reconnecté avec ma spiritualité et je me suis davantage ouvert à l’intangible.

Tout ce processus de changement a mis en lumière un autre grand problème : je détestais ma vie.

J’avais gravi les échelons du succès les uns après les autres et j’ai du en venir à la dure évidence : j’avais appuyé l’échelle sur le mauvais mur et la vue au sommet ne représentait pas ce que je voulais accomplir dans la vie.

J’avais passé les 10 dernières années à bâtir une belle entreprise employant 4 personnes à plein temps. J’avais la grande maison en banlieue avec un ensemble de “outdooring” démesuré, deux véhicules de l’année, la piscine, le grand jardin, le parc de jeux pour enfants, la télé plasma et tous les gadgets technologiques possibles et inimaginables.

Je n’étais pas plus heureux. Pourtant, j’avais mis en place LA recette que tous les experts enseignent. Ces experts pour qui je développais des stratégies marketing. Je travaillais à leurs côtés. Comment aurais-je pu avoir tout faux?

Je voulais avoir du succès, j’ai décidé de vivre ma vie!

Je me suis alors demandé si le succès n’était pas une chose très personnelle. Alors que la société fait un lien automatique avec le succès et la richesse, j’ai décidé que j’allais me fournir ma propre définition du succès. Un succès en lien avec moi, mes intérêts, mes valeurs et mon bonheur.

Que faire ? Quoi penser ? Perdre du poids, retrouver la santé, changer mes habitudes de vie, adopter une alimentation plus santé, avoir une business en croissance et posséder en abondance ne rendait pas ma vie plus magnifique, facile, magique et incroyable.

Après plusieurs mois de remise en question et de discussion avec ma femme, nous avons réalisé que toute cette abondance matérielle ne nous rendait pas plus heureux. Nous avons donc tout vendu: maison, autos, meubles, etc. J’ai congédié mes employés, ce qui m’a brisé le coeur car je les appréciais tous et j’ai dit au revoir à certains clients avec lesquels je n’avais plus d’intérêt à travailler.

Je voulais être plus libre, j’ai tout vendu pour devenir nomade !

Depuis le 1er juillet 2017, je vis à plein temps sur les routes dans ma caravane en compagnie de ma femme que j’adore et de mon fils Zachary, 6 ans. Tous les matins je me lève heureux et fier. J’ai hâte de découvrir ce que la journée aura à me faire vivre. Étrangement, je possède maintenant très peu, mais je suis tellement riche. Riche d’expériences qui me font grandir tous les jours.

La vie m’a démontré que le changement a du bon et que d’y résister ne peut que nous décimer. L’évolution passe par le changement. La croissance c’est le changement.

Voilà pourquoi j’ai comme mission aujourd’hui d’inspirer les gens à accueillir le changement, à être plus libre et à trouver LEUR définition du succès.

Êtes-vous prêt à prendre la route du succès en ma compagnie?