Conférence sur la relation à l’argent, avec Jean-Michel Cuvelier.

Avec ou sans argent, soyons libres d’être nous-mêmes.

L' argent vous brûle-t-il les doigts ?

Vous posez-vous une de ces questions ?

  • Qu’est-ce qui m’empêche d’économiser ?
  • Pourquoi l’argent me brûle-t-il les doigts ?
  • Comment oser me faire payer en étant à l’aise ?
  • Comment oser réaliser mes projets, mes rêves ?
  • Comment ne plus faire des achats compulsifs ?
  • Comment rester zen en payant mes factures ?
  • Comment me libérer de la peur du manque ?
  • Comment oser profiter de mon argent ?

Clé vers l'argent » L’argent est défini par les économistes comme un moyen d’échange, une mesure de valeur et un dépôt de valeur. Pour ma part, je préfère donner une définition plus large qui tient à la fois de la simplicité de l’argent et de son mode de fonctionnement. L’argent est un support (par exemple du papier, du métal) sur lequel on projette une idée et à travers lequel cette idée est matérialisée. Ainsi, en projetant les notions ‘moyen d’échange’, de ‘mesure de valeur’ et de ‘dépôt de valeur’ sur ce support, l’argent devient ces choses-là. Mais l’argent peut être un support pour bien d’autres choses et c’est là que réside sa valeur. Le rôle particulier de l’argent que je mets en avant est son utilisation en vue d’un progrès individuel et collectif.  »     Peter Koenig

L’argent, un puissant révélateur…

… de nos blessures, de nos conditionnements, de nos limites et de nos ombres ainsi que de nos parts de lumière. Le travail des « réappropriations » proposé au cours des ateliers et mis au point par Peter Koenig (« peterkoenigsystemⓇ »), permet de retrouver notre propre pouvoir et de libérer nos vies.  En étudiant notre relation à l’argent, nous pouvons découvrir des parties de nous-mêmes que nous avons peut-être perdues et que nous pouvons, par un travail d’ouverture de conscience, nous réapproprier.

Porte-Voie l’a testé pour vous : Depuis l’atelierje n’ai plus de douleur aux épaules, le bât paternel semble avoir bel et bien été déposé. Je serre beaucoup moins les dents, juste quand je stresse face à la quantité de travail à réaliser, sinon c’est okay (ça faisait un an et demi que ma thérapeute essayait de me les faire desserrer, et ça ne durait pas plus de 2 jours). Hier, je me suis fait « remonter les bretelles » par une personne, et je me suis surprise à penser « Chouette, je suis imparfaite et c’est ok. » En rentrant, après que j’aie relaté l’épisode à mon compagnon, il a été touché et surpris de voir à quel point je prenais les choses avec recul sans m’effondrer et me flageller. « Je suis vivante, avec et sans être parfaite ».

Quand :
25 octobre 2018 @ 20:00 – 22:00
2018-10-25T20:00:00+02:00
2018-10-25T22:00:00+02:00
Où :
Porte-Voie (Namur)
15 rue Florent Delvaux
5004 Bouge
Coût :
10€ en prévente ; 15€ sur place
Contact :
Jean-Michel Cuvelier
0471 09 62 06

Jean-Michel Cuvelier

Vignette Art Jean-Michel CuvelierVignette Jean-Michel Cuvelier Coach certifié, Maître Praticien PNL et Praticien Tipi (Technique d’identification des peurs intérieures).

J’accompagne les chefs d’entreprise qui veulent gagner plus d’argent, travailler moins et qui souhaitent des équipes motivées et épanouies.

Diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, j’ai dirigé pendant plus de dix ans de nombreux hôtels ainsi qu’une chaîne d’hôtels et j’ai co-créé et dirigé une société suisse de conseil en hôtellerie.

Séances individuelles sur demande.

En savoir plus sur Jean-Michel : www.artjean-michel.com