Exposition : Auroville

 

Lors de la cérémonie d’inauguration d’Auroville, le 28 février 1968, des jeunes gens de 124 pays et de 23 états de l’Inde déposèrent une poignée de terre de leurs pays dans une urne en forme de lotus.

Auroville & Sri Aurobindo 2

Depuis 50 ans, Auroville mène continuellement des recherches concrètes sur le développement durable et se sent concernée par les besoins culturels, environnementaux, sociaux et spirituels de l’humanité.

Envisagée comme une cité universelle de 50 000 habitants, Auroville est aujourd’hui une bourgade de 2700 citoyens venant de 53 pays. Leurs activités comprennent le reboisement, l’agriculture bio, la recherche sur l’éducation et la santé, le développement des villages, les technologies propres, les petites et moyennes entreprises, l’urbanisme, la gestion de l’eau, les activités culturelles et les services municipaux.

Auroville & Sri Aurobindo 3

En 1988, le gouvernement indien a voté la loi de la Fondation d’Auroville pour garantir le développement de cette communauté internationale, en accord avec sa charte. Conformément à cette loi, une institution autonome fut établie, la

Fondation d’Auroville, comprenant un Conseil d’administration et un Conseil consultatif international. Auroville a reçu le soutien unanime de l’Assemblée générale de l’UNESCO en 1966, 1968, 1970, 1983 et en 2017 à l’occasion de la célébration du 50e anniversaire.

L’association Auroville Internationale (AVI), rassemble plusieurs centres dans le monde. Ces groupements associatifs informent le public sur Auroville, sur ses projets et ses activités et participent dans leurs pays respectifs à récolter des fonds pour la Fondation.

Pour plus d’information : www.auroville.org

Auroville

« La ville de Sri Aurobindo », aussi appelée « la ville de l’Aurore » est une ville expérimentale située à une dizaine de kilomètres au nord de Pondichéry dans l’État du Tamil Nadu en Inde.

Auroville & Sri Aurobindo 4Elle fut créée en 1968 par Mirra Alfassa (Mirra Richard), plus connue sous le nom de la Mère et compagne spirituelle du philosophe indien Sri Aurobindo.

Auroville a pour vocation d’être, selon les termes de sa conceptrice :

« le lieu d’une vie communautaire universelle, où hommes et femmes apprendraient à vivre en paix, dans une parfaite harmonie, au-delà de toutes croyances, opinions politiques et nationalités ».

Aujourd’hui, les Aurovilliens, issus d’une trentaine de pays, sont organisés en 35 unités de travail : agriculture, informatique, éducation, santé, artisanat, etc.

Désert à l’origine, le lieu est maintenant parfaitement viable.

Vers l’unité humaine

Sri AurobindoL’Inde ancienne disait : Vasudhaiva kudumbakam , « La terre est une seule famille ». L’idéal de l’unité humaine, déjà présent à l’aube des temps mais jamais réalisé, n’a jamais paru aussi proche d’une réalisation partielle, mais paradoxalement, plus nous nous en approchons, plus le but semble nous échapper. Sri Aurobindo était un révolutionnaire, qui travaillait à organiser la révolte pour la libération de l’Inde au début du XXe siècle. Mais déjà il voyait plus loin que l’Inde et plus loin que la politique, puisqu’il déclarait à cette époque : « Ce n’est pas une révolte contre le gouvernement britannique qui est nécessaire. C’est en fait une révolte contre la Nature universelle toute entière ». Quant à la conscience, il savait que c’était le point de départ de toute chose.

« L’homme est un être de transition », disait Sri Aurobindo peu après la première guerre mondiale, « l’évolution continue et l’homme sera dépassé ».

Auroville & Sri Aurobindo 1Non seulement Sri Aurobindo a vu le prochain pas dans l’évolution de l’homme, mais il a expliqué comment, au lieu de rester passif dans un processus douloureux, l’homme peut consciemment collaborer à sa propre évolution et échapper à ses liens apparemment inextricables. « Nous devons renverser le processus », dit Sri Aurobindo. Au lieu d’utiliser des moyens externes, nous devons nous tourner à l’intérieur, car sans un changement dans la nature humaine, aucun changement ne peut se produire dans les circonstances extérieures.

La seule façon dont l’humanité peut progresser vers l’unité est de réaliser progressivement qu’il existe « un Esprit secret, une réalité divine dans laquelle nous sommes tous un ».

Le secret de l’unité est à l’intérieur, dit Sri Aurobindo.

Il n’y a d’unité que dans l’âme et par l’âme. Ce prochain pas de l’évolution, Sri Aurobindo l’appelle l’âge spirituel de l’humanité. Cela voudra dire une transformation dans la nature de l’homme, aussi radicale que l’apparition de la pensée sur Terre. Dans le nouvel âge qui s’ouvre pour l’humanité, ou âge « supramental », l’âme deviendra le centre de toute la vie et de toutes les activités. Une nouvelle conscience, plus haute que le mental, une conscience de vérité, dans laquelle les dualités et limitations du mental, l’avidité de l’ego, n’existent plus, a déjà fait son apparition dans l’atmosphère de la terre. Elle transformera la matière, et fera de notre vie terrestre une « vie divine ». Alors le ciel et la terre seront « égaux et uns » comme dans la vision des sages de l’Inde ancienne. C’est la révolution proposée par Sri Aurobindo.

En savoir plus sur Auroville : www.auroville.org

Quand :
26 septembre 2018 – 13 octobre 2018 Journée entière
2018-09-26T00:00:00+02:00
2018-10-14T00:00:00+02:00
Où :
Hall de la gare de Louvain-la-Neuve (à côté du guichet de la gare)
Coût :
à déterminer
Contact :
Auroville Belgium